Janvier

2023

Armorial de la Lorraine
Armorial de la Lorraine

Une année spéciale

Car chaque histoire est unique

En creusant au fond des archives

Un travail de fourmi

Un trimestre de retard !

emoticon decu geant

Cela parait inadmissible sur la chronique KIRSCH, et pourtant… Il se trouve que je me suis lancé dans la rédaction d’une généalogie illustrée de la lignée KIRSCH, cela prend du temps, évidemment.

12 générations
4 siècles
de 1630 à 2017

Il s’agit de 12 générations allant de 1630 à 2017 presque 4 siècles d’histoires d’ancêtres et de personnes encore vivantes. Je me propose cette année de vous présenter chaque mois dans l’ordre un couple de cette longue lignée. du premier, le plus ancien, en janvier au dernier le plus récent en décembre.

La saga KIRSCH que j’ai pu retracer débute dans le Duché de Lorraine, du côté de Trèves (Trier im Herzogtum Lothringen) dans un état de type monarchique héréditaire qui a façonné la région pendant huit siècles.

La Lorraine est issue en 959 du partage de la Lotharingie qui scinde ce royaume à dimension européenne en deux régions distinctes : la Basse-Lotharingie et la Haute-Lotharingie. Puis elle fait partie du Saint Empire Romain Germanique.

Cette vaste région devint pour la première fois
« Duché de LORRAINE » avec Gérard d’Alsace (†1070)
fait Duc de LORRAINE par
l’Empereur germanique Henri III, dit Le Noir (1017 †1056),
prince de la dynastie franconienne, fils de l’Empereur Conrad II le Salique et Gisèle de Souabe, élu Roi des Romains en 1039
et couronné Empereur des Romains en 1046.

La région lorraine qui me concerne, entre Sarreguemines et Bitche, est une zone germanophone d’une trentaine de kilomètres à l’est du département de la Moselle. Elle a été le berceau d’une succession de neuf générations KIRSCH. Mais qu’est-ce donc que la généalogie, si ce n’est rencontrer des personnes ?

    • Celles qui ont la mémoire du passé,
    • celles qui savent que d’autres pourraient savoir, et
    • celles que nous côtoyons encore tous les jours.

J’eus d’abord la vague idée de tracer la lignée patronymique KIRSCH ; puis, au fur et à mesure de découvertes successives, mon texte s’est enrichi au point de constituer un livre illustré de nombreuses photos de famille, d’histoire locale, de migrations, d’émigrations, et des malheurs des guerres. Je le ferais imprimer en cours d’année.

 

Piesport aujourd’hui (rive gauche de la Moselle, en Allemagne à 100 km en aval de Metz )
(Le plus lointain ancêtre connu de la lignée agnatique KIRSCH)

Génération 1
Petrus KIRSCHSTEN
et Maria Elisabetha WALTBILLICH

1630

Johanes Petrus naît le 26 septembre 1630 à Lauterecken, Rheinland-Pfalz , à 56 km à l’est de Piesport et à 26 km au nord de Kaiserslautern.

1635

Elisabetha, son épouse, est née en 1635 dans l’ancienne cité romaine de Trèves ; cela a pu être un élément décisif pour l’installation de la famille à Piesport à environ 4 heures de marche au nord de sa ville natale.

Petrus et Elisabetha, sont les plus anciens ancêtres retrouvés, à l’origine de notre lignée KIRSCH. Ils s’établissent à Piesport mais ne sont pas originaires du lieu.

Se sont-ils rencontrés à Piesport ? Petrus était-il tonnelier comme le sera Johannes Henricus, un ses fils né à Piesport, à qui il aurait pu transmettre son art ? Questions sans réponse. En tous cas, c’est dans ce village sur les berges de la Moselle qu’Elisabetha donnera le jour à Johannes Henricus, le fondateur historique de notre lignée KIRSCH à Nousseviller en Moselle.

Celui-ci avait assurément des frères et cousins, puisque de nombreux descendants vivent encore aujourd’hui à Piesport sous la variante actuelle KIRSTEN du patronyme ancien KIRSCHSTEN.

Il y a quelques années j’ai eu le plaisir d’être invité dans la cave d’un lointain cousin vigneron avec qui j’ai pu bavarder et déguster son excellent Piesporter Goldtröpfchen : Weingut Heinz KIRSTEN.

Cécile reçoit ses arrière-petits-enfants du sud à Sarreguemines.

Portraits de janvier

Les Garinettes se détendent au ski à la Plagne, la maman calédonienne vient retrouver sa fille chérie, en prépa à Lyon. Nous en profitons aussi pour passer de bons moments ensemble. À Sarreguemines, l’arrière-grand-mère Cécile (sœur de Robert) reçoit ses arrière-petits-enfants du sud à grand renfort de gâteaux.

ligne rk

Abonnez-vous à la chronique KIRSCH

Vous serez averti par E-mail à chaque mise à jour mensuelle.
Vous pouvez aussi m'envoyer vos photos ou un lien de téléchargement
à r.kirsch@free.fr Je serai ravi de les mettre en ligne sur ces pages.

Espace visiteur

  • Publication publiée :30 janvier 2023
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Commentaires de la publication :1 commentaire

Laisser un commentaire

Cette publication a un commentaire

  1. Avatar for Robert Kirsch
    FLOCH Odile et Jean-Jo

    Quel plaisir d’avoir quelques nouvelles et de jolies photos. MERCI Robert, gros bisous à partager avec Nady et à bientôt Odile ( et Jean-Jo bien sûr)